Les consultations sont ouvertes aux adultes, adolescents et enfants.

Qu’il s’agisse d’un soutien ponctuel ou d’un travail régulier en psychothérapie, des consultations préalables sont proposées afin de prendre connaissance du motif, de la demande, de la situation personnelle, et de déterminer les modalités et le type de travail à envisager.

La démarche d’engagement en psychothérapie vise autant à faire diminuer ou disparaître un vécu de souffrance ou un symptôme, qu’à établir ou rétablir un équilibre psychique suffisamment satisfaisant pour le patient.

Pour ce faire, la psychothérapie repose sur un cadre et une éthique de la pratique, ainsi que sur la confiance qui unit le patient au psychothérapeute.

Durée des consultations individuelles : 45 minutes.
Durée des consultations familiales et de couple : 60 minutes.
Les consultations ne sont pas remboursées par les caisses d'assurance maladie, mais les mutuelles prennent en charge une partie des honoraires selon le contrat souscrit.

Pour les adolescents, la première consultation a souvent lieu avec un des deux parents, puis la psychothérapie se poursuit de manière individuelle pour l’adolescent. Régulièrement sont proposées des rencontres ou bilans concernant l’évolution de la thérapie de l’adolescent.

Pour les enfants, la première consultation a toujours lieu avec les parents, il s’agit de clarifier la demande des parents en abordant d’une manière approfondie les motifs, les renseignements sur la personnalité de l’enfant et de son développement dans ses environnements (familial, scolaire, social, etc.). Un temps pour rencontrer l’enfant seul est rapidement proposé afin de cerner la problématique, d’observer ses interactions et la relation qu’il peut établir avec l’adulte. Un compte-rendu est fait aux parents en présence de l’enfant. Il s’agit d’un échange dynamique et d’un partage d’observation en vue de restituer et de discuter de la nécessité ou non d’un suivi en psychothérapie. L’enfant peut aussi être orienté vers d’autres prises en charge et d’autres professionnels.